Projet calcul

apprentissage des mathématiques

Environ 5% de la population serait concernée par la dyscalculie ou troubles spécifiques des apprentissages en mathématiques (TSAM), un trouble de l’apprentissage aussi fréquent que la dyslexie. Mais contrairement à celle-ci, la dyscalculie reste mal reconnue, aussi bien par les enseignants que par certains professionnels de la santé. C’est un trouble très handicapant, aussi bien dans la vie courante que dans les études. Dans un système scolaire où les mathématiques pèsent souvent très lourd, une prise en charge précoce serait pourtant nécessaire.

Un changement de paradigme

Le bilan de la dyscalculie ainsi que sa prise en charge relèvent de l’intervention orthophonique : le changement du libellé de ces actes dans la NGAP (nomenclature générale des actes professionnels) orthophonique tient compte de l’évolution de nos connaissances dans ce domaine. Ainsi l’abandon de la dénomination de « raisonnement logico-mathématique » au profit de celle de « cognition mathématique » n’est pas une simple modification de terminologie mais un changement de paradigme.

La dyscalculie étant un trouble purement numérique, elle se différencie des troubles logico-mathématiques.

Une offre de formation sur la cognition mathématique à destination des orthophonistes

Un des axes majeurs de notre association étant la prévention des troubles du calcul, nous avons donc décidé de développer une offre de formation sur la cognition mathématique à destination des orthophonistes : une première session développera les bases théoriques de la cognition mathématique et les modalités d’évaluation des patients. Une seconde session d’échange de pratiques professionnelles permettra aux stagiaires d’approfondir leurs connaissances dans les techniques de rééducation.

formations cognition mathématique

Chef de projet: Valérie Katkoff
Référent calcul: Muguette Cardonnet - Camain

© 2019 Occitadys

24 impasse de la Flambère
31300 Toulouse
 Un site développé par Logo Digitanie